University of California

Fruit Produce Facts French

Fiches Produits en Français

Baies (Arbustives)

Recommandations pour Maintenir la Qualité Après Récolte

Blueberries, Arándanos, Myrtilles
Elizabeth J. Mitcham, Carlos H. Crisosto and Adel A. Kader

Department of Plant Sciences, University of California, Davis

Traduit par Shady S. Atallah

International Programs CA&ES, University of California, Davis

INDICES DE MATURITÉ ET QUALITÉ

Indices de Maturité

Généralement basés sur la couleur de surface de la baie. La teneur en solides solubles totaux et l’acidité titrable peuvent aussi être considérées comme indices de maturité. Les baies doivent être récoltées presque mûres puisque la qualité alimentaire ne s’améliore pas après la récolte.

Indices de Qualité

  • Apparence (couleur, taille, forme, absence de défauts)
  • Fermeté
  • Flaveur (teneur en solides solubles totaux, acidité titrable et arômes volatils)
  • Valeur nutritionnelle (vitamines A & C)

Maturity & Quality Photos

Title: Packaged Blueberries

Photo Credit: Adel Kader, UC Davis

Title: Packaged Blueberries

Photo Credit: Adel Kader, UC Davis

Title: Raspberry Quality

Photo Credit: Adel Kader, UC Davis

TEMPÉRATURE ET L'ATMOSPHÈRE CONTRÔLÉE

Température Optimale

0±0,5°C (32±1°F) pour mûre et framboise (2-5 jours); et myrtille (1-2 semaines); 3±1°C (37±2°F) pour canneberge (2-4 mois).

Humidité Relative Optimale

90-95%

Taux de Respiration

Température °C/°F 0/32 10/50 20/68
ml CO2/kg·hr (mûre) 11 31 78
ml CO2/kg·hr (myrtille) 3 9 34
ml CO2/kg·hr (canneberge) 2 4 9
ml CO2/kg·hr (framboise) 12 49 100

Pour calculer la production de chaleur, il faut multiplier ml CO2/kg·hr par 440 pour obtenir BTU/tonne (britannique)/jour ou par 122 pour avoir kcal/tonne (métrique)/jour.

Taux de Production d’Ethylène

0,1-1,0 µl/kg·hr à 5°C (41°F)

Réponses à l’Ethylène

L’exposition à l’éthylène ne stimule pas la maturation des mûres et des framboises. Les myrtilles sont des fruits climactériques et développent donc des réponses à l’éthylène; elles doivent pourtant être récoltées presque mûres puisque la qualité alimentaire ne s’améliore pas après récolte. L’élimination de l’éthylène de l’air de l’entreposage peut réduire le développement des maladies.

Réponses aux Atmosphères Contrôlées (AC)

L’emballage à atmosphère modifiée à 15-20% CO2 et 5-10% O2 destiné à l’expédition réduit le développement de Botrytis cinerea (pourriture grise) et d’autres organismes causant la pourriture, et réduit les taux de respiration et de ramollissement des myrtilles, framboises, et mûres prolongeant ainsi la durée de vie après récolte. Les couvercles pour palettes et les emballages destinés au confinement de l’atmosphère modifiée sont communément utilisés. Un refroidissement rapide doit précéder la modification de l’atmosphère.

DÉSORDRES

Désordres Physiologiques et Physiques

Flétrissement/Perte en Eau. Les baies sont très sensibles à la perte en eau, ce qui cause le flétrissement des fruits et la perte de lustre/brillance. L’entreposage à une humidité relative de 90 à 95% et aux températures optimales limitent la perte en eau.

Leakers. De l’anglais, ce mot désigne les baies caractérisées par une fuite de leur fluide vers l’extérieur; ce phénomène est probablement dû à une décomposition physiologique.

Désordres Liés aux AC. L’exposition des baies à des concentrations en oxygène <2% et/ou des concentrations en dioxyde de carbone >25% peut causer des arômes indésirables et une décoloration brune, selon le cultivar, la durée de l’exposition, et la température.

Dégâts dus au Froid. Les symptômes sur canneberges incluent une apparence terne, une texture qui rappelle le caoutchouc, et une susceptibilité accrue à la pourriture.

Maladies

Les maladies sont la cause majeure des pertes après récolte dans le cas des baies. Les meilleures méthodes de lutte contre les maladies sont les suivants:

  • Refroidissement immédiat
  • Entreposage à la plus basse température acceptable
  • Prévention des dégâts physiques
  • Concentrations élevées en dioxyde de carbone durant l’expédition

En outre, il faut veiller à garder les baies endommagées et/ou atteintes de maladies loin des emballages puisque la pourriture peut se disséminer des baies attaquées aux baies saines.

Pourriture à Botrytis. (pourriture grise) Causée par Botrytis cinerea, agent pathogène commun aux baies. Le champignon continue à se développer même à 0°C (32°F) bien que ce développement soit très lent à cette température.

Pourriture à Rhizopus. Causée par le champignon Rhizopus stolonifer. Les spores de ce champignon sont généralement présentes dans l’air et se dispersent facilement. Ce champignon ne se développe pas à des températures inférieures à 5°C (41°F). Par conséquent, le contrôle de la température est la méthode de lutte la plus simple.

Considérations Spéciales

Canneberge. La pourriture fongique et la décomposition physiologique sont plus fréquentes dans le cas des canneberges récoltées à l’eau que dans celui des canneberges récoltées à la main, surtout si les baies restent dans l’eau pour une durée excédant 12 à 24 heures.

Référence:

Date

Use of Materials

The UC Postharvest Technology Center grants users permission to download textual pages (including PDF files) from this World Wide Web site for personal use or to reproduce them for educational purposes, but credit lines and copyright notices within the pages must not be removed or modified.

Except for these specified uses, no part of the textual materials available on the UC Postharvest Technology Center Web site may be copied, downloaded, stored in a retrieval system, further transmitted or otherwise reproduced, stored, disseminated, transferred or used, in any form or by any means, except as permitted herein or with the University of California's prior written agreement. Request permission from UC Postharvest Technology Center. Distribution for commercial purposes is prohibited.

Links to any of these UC Postharvest Technology Center pages are permitted, but no endorsement of the linking site or products mentioned in the linking page is intended or implied by such a link.

How to Cite

Author(s) names. Initial publication or update date (located at the top). Title. Link to the specific Produce Fact Sheet webpage (Accessed date)

Example: Cantwell, M. and T. Suslow. 2002. Lettuce, Crisphead: Recommendations for Maintaining Postharvest Quality. 

http://ucanr.edu/sites/Postharvest_Technology_Center_/Commodity_Resources/Fact_Sheets/Datastores/Vegetables_English/?uid=19&ds=799 (Accessed January 18, 2014).

Top of page

college-of-ag-logo
plant-science-UCD-logo

Webmaster Email: postharvest@ucdavis.edu