University of California

Ornamentals Produce Facts French

Fiches Produits en Français

Gerbera (Marguerite de Transvaal)

Recommandations pour Maintenir la Qualité Après Récolte

gerbera
Michael S. Reid

Department of Plant Sciences, University of California, Davis

Traduit par Jameleddine Ben Abda

Département d’Agroalimentaire, Institut Supérieur Agronomique de Chott-Mariem

Recommandations pour Maintenir la Qualité Après Récolte

Description

Gerbera jamesonii et hybrides. Les fleurs coupées de gerbera, connues pour leur variété de couleurs et de formes, prennent de plus en plus d’importance dans la palette des fleuristes. Leur durée de vie post-récolte est considérable si elles subissent des conditions post-récolte adéquates, mais elles sont sensibles à la gravité, à la lumière, et à la contamination microbienne de la solution du vase. Originalement écrit "Gerberia", le genre pend le nom d’un naturaliste allemand Traug Gerber.

Indices de Qualité

La plus part des variétés de gerbera sont coupées quand les 2 verticilles externes du disque floral commencent à s’épanouir, cependant la coupe pour certains cultivars peut se faire à un stade plus tardif, particulièrement pour les types qui se renferment la nuit. Les fleurs sont arrachées en tordant les tiges au niveau du point d’attache aux rhizomes; on pense que cette méthode favorise la floraison postérieure. Si la tige florale est sortie du sol, couper immédiatement 10 cm de la base pour éliminer la partie lignifiée qui n’absorbe pas l’eau facilement. Mettre rapidement dans une solution contenant 40 ppm d’hypochlorite. S’assurer qu’au mois un ou deux verticilles du disque floral (fleurs tubulaires au centre de la tête) portent du pollen. Si la tige est retirée du sol, couper 10cm de la base pour éliminer la partie lignifiée et faciliter l’absorption de l’eau. Avec plus de 300 cultivars commercialisés ayant une tenue en vase très variable, il est important que les fleuristes commandes les gerberas par le nom du cultivar. Malheureusement, le nombre élevé de cultivars rend difficile l’apprentissage des noms des meilleurs cultivars.

Classification et Mise en Botte

La maturité, l’absence de défauts, la longueur de la tige, la rigidité et une tige droite sont d’importants critères de qualité pour les gerberas. Certains producteurs préparent les fleurs en bottes, mais la plus part les vend individuellement. Certains place chaque fleur dans un manchon en plastique rigide et peuvent insérer la tige dans un tube plastique pour réduire le phénomène de courbature.

Sensibilité à l’Éthylène

Les gerberas ne sont pas affectées par une exposition à l’éthylène.

Prétraitements

La pratique industrielle actuelle est de placé les tiges de gerbera coupées dans une solution à 40 ppm d’hypochlorite de sodium immédiatement après récolte pour améliorer la tenue en vase. Un traitement rapide et court avec 100 ppm de nitrate d’argent est suffisant pour limiter les problèmes post-récolte des cultivars de gerbera ayant une courte durée de vie. On pense que le nitrate d’argent protège contre la contamination microbienne de la tige et de l’eau dans le vase. Après le trempage rincer la tige avec une eau de bonne qualité. Ce traitement engendre un minimum de phytotoxicité (dégâts brunâtres sur la tige). L’utilisation d’une solution conservatrice à 6% de sucres + 200 ppm 8-HQC à montré quelques effets bénéfiques, mais peut causer une élongation de la tige durant la conservation et réduire la qualité des fleurs.

Conditions de Conservation

Les gerberas devraient être conservées à 0-1°C; l’idée que les gerberas sont sensibles au froid n’a pas été scientifiquement confirmée. Généralement, les gerberas ne doivent pas être conservées plus d’une semaine; même cette courte durée de conservation peut réduire considérablement la tenue en vase.

Emballage

Communément les producteurs emballent individuellement les fleurs horizontalement dans des caisses en carton peu profondes spécialement conçues pour les gerberas. Les tiges florales se glissées à travers des trous situés au fond d’un plateau en carton pour que les têtes des fleurs restent visibles et montrent leur couleurs et les tiges passent à l’intérieur de la caisse. Plusieurs lignes de fleurs peuvent être arrangées dans chaque caisse. Ces caisses sont ensuite fixées de telle sorte que les tiges restent suspendues et peuvent immerger dans une solution réhydratante (l’hypochlorite communément utilisé). Par la suite, 2 plateaux de fleurs sont emballés horizontalement dans une caisse en fibre de carton de telle sorte que les fleurs restent visibles en face alors que les tiges restent en dessous des plateaux.

Considérations Spéciales

La courbature de la tige est essentiellement une réponse à la gravité; ce phénomène peut être limité si les fleurs se maintiennent à la bonne température de conservation. Un des problèmes majeurs durant la manutention post-récolte de ces fleurs est leur tendance au ‘conk’ (courbature de la tige, 10 à 15 cm en dessous de la tête de la fleur), conduisant à des fleurs non vendables. Cette courbature a été diversement attribuée à une récolte des fleurs avant que les tiges durcissent suffisamment, et/ou à un colmatage microbien de la tige avec un stress hydrique comme conséquence. La tendance à la courbature varie selon la variété et varie aussi durant l’année pour une même variété. S’assurer d’une bonne absorption de l’eau en maintenant les solutions initiales et les récipients d’eau propres et en incluant l’hypochlorite dans l’eau. Comme la perte d’eau est plus importante au niveau des tiges (scapes) qu’au niveau des pétales, celles-ci devraient être manipulées avec autant d’attention que les fleur elles-mêmes. Suspendre les fleurs de la tête à travers une maille d’appui ou un plateau d’emballage quand elle est hydratée la première fois pour maintenir les tiges érigées.

Référence:

Date

Use of Materials

The UC Postharvest Technology Center grants users permission to download textual pages (including PDF files) from this World Wide Web site for personal use or to reproduce them for educational purposes, but credit lines and copyright notices within the pages must not be removed or modified.

Except for these specified uses, no part of the textual materials available on the UC Postharvest Technology Center Web site may be copied, downloaded, stored in a retrieval system, further transmitted or otherwise reproduced, stored, disseminated, transferred or used, in any form or by any means, except as permitted herein or with the University of California's prior written agreement. Request permission from UC Postharvest Technology Center. Distribution for commercial purposes is prohibited.

Links to any of these UC Postharvest Technology Center pages are permitted, but no endorsement of the linking site or products mentioned in the linking page is intended or implied by such a link.

How to Cite

Author(s) names. Initial publication or update date (located at the top). Title. Link to the specific Produce Fact Sheet webpage (Accessed date)

Example: Cantwell, M. and T. Suslow. 2002. Lettuce, Crisphead: Recommendations for Maintaining Postharvest Quality. 

http://ucanr.edu/sites/Postharvest_Technology_Center_/Commodity_Resources/Fact_Sheets/Datastores/Vegetables_English/?uid=19&ds=799 (Accessed January 18, 2014).

Top of page

college-of-ag-logo
plant-science-UCD-logo

Webmaster Email: postharvest@ucdavis.edu