University of California

Ornamentals Produce Facts French

Fiches Produits en Français

Muflier

Recommandations pour Maintenir la Qualité Après Récolte

snapdragon025
Michael S. Reid

Department of Plant Sciences, University of California, Davis

Traduit par Caroline Lafond

Agriculture et Agroalimentaire, Canada

Recommandations pour Maintenir la Qualité Après Récolte

Description

Antirrhinum majus cvs. Grâce à la grande variété de couleurs pastelles des fleurs composant les épis des mufliers, il est possible aux fleuristes et aux consommateurs d’avoir plusieurs options de design. Habituellement, les mufliers sont considérés comme étant très sensibles à l’éthylène, mais les cultivars les plus récents ont été sélectionnés en fonction de leur résistance à l’éthylène. Normalement, l’éthylène cause un problème seulement lorsqu’il est présent à des concentrations modérées. Si l’éthylène est présent dans l’air à des concentrations de 0,5 ppm et plus, les fleurs tombent (écrasement) dans les 24 heures. Antirrhinum est grec et signifie “comme” et “nez” en référence à la forme de la fleur.

Indices de Qualité

Généralement, lorsqu’ils sont destinés pour le marché local, les mufliers sont récoltés lorsque les fleurs sont ouvertes sur la moitié inférieure de l’épi pouvant aller jusqu’aux deux tiers. Un stade de maturité moins avancée est désirable pour l’expédition et/ou pour l’entreposage à court terme. Il est plus indiqué d’acheter les cultivars qui sont moins sensibles à l’éthylène. Un minimum de 2 à 5 fleurons devrait être ouverts par tige. Éviter les fleurs à la tige excessivement courbée et au feuillage jauni, car ce sont des signes d’une gestion inappropriée de la température après la récolte.

Classification et Mise en Botte

Les bouquets de mufliers sont arrangés par botte de 10 et par couleur. Les fleurs doivent être portées par des tiges droites et pourvues d’un feuillage raisonnablement sain. Le feuillage sur le tiers inférieur de la tige devrait être enlevé.

Sensibilité à l'Éthylène

La plupart des cultivars de mufliers sont sensibles à l’éthylène. Sur la tige, les plus vieilles fleurs sont plus susceptibles à l’éthylène comparativement aux plus jeunes. Toutefois, quelques cultivars sont naturellement résistants à l’éthylène, par conséquent, très peu de réponses sont obtenues lorsqu’ils sont traités au 1-MCP ou STS.

Prétraitements

Un traitement effectué à l’aide de 1-MCP ou avec STS protègera les fleurs de mufliers du dépérissement induit par l’éthylène. Un traitement préventif fortifié de 7% de saccharose effectué durant la nuit à 20°C s’avère bénéfique aux mufliers. Lorsque traitées de cette façon, les fleurs sur la partie supérieure de l’épi ont de plus belles couleurs à l’ouverture comparativement aux fleurs non traitées. Il est préférable d’entreposer les mufliers lorsque seulement quelques fleurs sont ouvertes, mais souvent, il en résulte un pauvre développement des fleurs sur l’épi et une couleur plus fade à son extrémité. Une solution contenant 300 ppm de 8-hydroxyquinoline citrate (8-HQC) et 1,5% saccharose favorise l’ouverture des fleurs sur les épis coupés au moment où seulement une ou deux fleurs étaient ouvertes. Cette solution permettant l’ouverture des boutons peut également être utilisée comme solution dans les vases. Une addition de 25 ppm de régulateur de croissance acide n-dimethylamino succinamique (Alar, B-nine) augmente la qualité des fleurs en plus de contrecarrer l’allongement excessif de l’épi parfois observé lorsque les mufliers sont placés dans du 8-HQC et du saccharose. Des traitements avec l’acide naphthylpthalamique ou les antagonistes du Ca++ peuvent réduire les courbures géotropiques, résultat d’un entreposage horizontal à des températures plus chaudes.

Conditions d'Entreposage

Les mufliers peuvent être entreposés à 0-1°C pour 7 à 10 jours si ils sont enveloppés dans une pellicule de polyéthylène afin de retarder la perte d’humidité. Les mufliers peuvent être entreposés de manière satisfaisante jusqu’à 3 semaines à -1°C. Pour l’entreposage à long terme, il est préférable de récolter les fleurs au stade de boutons. Lors de la récolte, les fleurs au stade de bouton ont des pétales colorés émergeant à environ ¼ de pouce au-dessus du calice sur les deux ou trois fleurons du bas. Les mufliers sont relativement sensibles à l’éthylène. S’ils sont tenus à des températures plus chaudes même pour une courte période de temps dans une position non verticale, les fleurs affichent une courbure permanente vers le haut, résultant en une réduction de la qualité. Les mufliers devraient toujours être entreposés et envoyés verticalement à de basses températures dans des mannes à mufliers La courbure peut être maîtrisée par un prétraitement à l’acide naphthylpthalamique, mais ce produit n’est pas homologué pour cet usage.

Empaquetage

Les mufliers sont généralement empaquetés dans une position érigée dans des mannes ou Proconas, qui réduisent la courbure géotropique. Si les fleurs sont proprement pré-refroidies et transportées dans des conditions de températures optimales pour l’entreposage (0-1°C), elles peuvent être empaquetées dans une boîte à fleur horizontale standard.

Considérations Spéciales

Ne pas enlever plus de feuilles que nécessaire car cela peut stimuler la chute des fleurs. Ne pas utiliser des recettes maison (exemple anti-gèle) comme produits de remplacements pour des solutions de préservation. La grande variété de teintes pastelles des fleurs permet aux fleuristes et aux consommateurs un nombre incalculable d’options. La fermeture de la fleur peut être provoquée après séparation et relâchement des deux parties de la corolle (pétales unifiés). Lorsqu’ils sont utilisés comme plante de jardin, il faut les traiter comme une plante annuelle bien que plusieurs répondront comme des vivaces, le tout dépendant de l'emplacement et du cultivar.

Référence:

Temperature & Controlled Atmosphere Photos

Title: 1-MCP Effects

Photo Credit: Michael Reid, UC Davis

Title: Ethylene Effects

Photo Credit: Michael Reid, UC Davis

Disorders Photos

Title: Bending

Photo Credit: Michael Reid, UC Davis

Date

Use of Materials

The UC Postharvest Technology Center grants users permission to download textual pages (including PDF files) from this World Wide Web site for personal use or to reproduce them for educational purposes, but credit lines and copyright notices within the pages must not be removed or modified.

Except for these specified uses, no part of the textual materials available on the UC Postharvest Technology Center Web site may be copied, downloaded, stored in a retrieval system, further transmitted or otherwise reproduced, stored, disseminated, transferred or used, in any form or by any means, except as permitted herein or with the University of California's prior written agreement. Request permission from UC Postharvest Technology Center. Distribution for commercial purposes is prohibited.

Links to any of these UC Postharvest Technology Center pages are permitted, but no endorsement of the linking site or products mentioned in the linking page is intended or implied by such a link.

How to Cite

Author(s) names. Initial publication or update date (located at the top). Title. Link to the specific Produce Fact Sheet webpage (Accessed date)

Example: Cantwell, M. and T. Suslow. 2002. Lettuce, Crisphead: Recommendations for Maintaining Postharvest Quality. 

http://ucanr.edu/sites/Postharvest_Technology_Center_/Commodity_Resources/Fact_Sheets/Datastores/Vegetables_English/?uid=19&ds=799 (Accessed January 18, 2014).

Top of page

college-of-ag-logo
plant-science-UCD-logo

Webmaster Email: postharvest@ucdavis.edu