University of California

Vegetables Produce Facts French

Fiches Produits en Français

Courgette

Recommandations pour Maintenir la Qualité Après Récolte

squash006
Trevor V. Suslow and Marita Cantwell

Department of Plant Sciences, University of California, Davis

Traduit par Shady S. Atallahoussefi

International Programs CA&ES, University of California, Davis

INDICES DE MATURITÉ ET QUALITÉ

Indices de Maturité

Les courgettes sont consommées à différentes maturités physiologiques mais sont définies en tant que fruits non mûrs de la famille variée des Curcubitaceae. Selon le cultivar et la température, la durée entre la floraison et la récolte varie de 45 à 60 jours pour la courge zucchini, la courge jaune à cou droit ou tors, et le pâtisson et 75 jours et plus pour les courges éponges (courges immatures) comme la louffa. Le fruit peut être récolté à un stade non mûr, à la taille de fruit désirée, avant l’augmentation du volume des graines et leur durcissement. Une peau externe mince et un éclat externe sont aussi des indicateurs de prématurité. Le fruit est comestible en entier, cru ou cuit, sans enlever les graines ou le tissu de la cavité des graines. Les jeunes fruits de petite taille sont tendres et ont généralement une saveur légèrement sucrée.

Indices de Qualité

La qualité des courgettes est basée sur l’homogénéité de la forme, le caractère tendre de la peau et du tissu interne, la fermeté générale, une couleur de peau luisante, et une tige bien coupée et intacte. L’homogénéité de la forme est un facteur de qualité important; par définition, elle est caractéristique du type ou de la variété et implique l’absence de torsion, fentes, et autres défauts de croissance disproportionnée. La taille ne fait pas partie des normes étasuniennes pour les catégories mais peut être spécifiée contractuellement en termes de diamètre minimal ou maximal ou longueur ou les deux ensemble. Les autres indices de qualité sont l’absence de défaut de croissance ou de manutention (décoloration, meurtrissures de coupe, abrasions, zones enfoncées à la surface du fruit), l’absence de pourriture, et une absence de jaunissement pour les variétés vert foncé.

Les catégories sont Etats-Unis No. 1 et Etats-Unis No. 2 (en vigueur le 6 Janvier 1984).

Maturity & Quality Photos

Title: Summer Squash Discoloration Scale

Photo Credit: Marita Cantwell, University of California, Davis 

TEMPÉRATURE ET L'ATMOSPHÈRE CONTRÔLÉE

Température Optimales

5°C-10°C (41°F-50°F)

Idéalement, le stockage des courgettes ne doit pas dépasser 10 jours. La courge zucchini a été stockée à 5°C pour une durée de deux semaines avec une qualité marchande acceptable. Le stockage en-dessous de 5°C durant une période de plus de 3 à 4 jours résulte généralement en un dégât dû au froid. Les qualités visuelle et sensorielle se détériorent et la formation de zones enfoncées à la surface du fruit ainsi que la décoloration ou le brunissement s’accélèrent après un dégât dû au froid. Le desséchement, le jaunissement, et la pourriture s’aggravent après un stockage de plus de deux semaines, spécialement après le déménagement des fruits dans les conditions typiques des points de vente en détail.

Dégât dû au Froid. Les courgettes sont sensibles au froid si elles sont gardées à des températures en-dessous de 5°C (41°F) pendant un jour ou deux. Les variétés diffèrent dans leur sensibilité au froid (voir tableau dans paragraphe Considérations spéciales). Les conséquences du dégât dû au froid sont la formation de zones translucides enfoncées à la surface du fruit, la décoloration, et une pourriture accélérée. Les dégâts dus au froid sont cumulatifs et peuvent être déclenchés au champ avant la récolte.

Humidité Relative Optimales

95%

Taux de Respiration

Température 0°C (32°F) 5°C (41°F) 10°C (50°F) 15°C (59°F) 20°C (68°F)
ml CO2/kg·hr 6-7 7-10 17-18 37-45 42-48

Pour calculer la production de chaleur, il faut multiplier ml CO2/kg·hr par 440 pour obtenir BTU/tonne (britannique)/jour ou par 122 pour avoir kcal/tonne (métrique)/jour.

Taux de production d’Éthylène

0,1-1,0 µl/kg·hr à 20°C (68°F)

Réponses à l’Éthylène

Les variétés de courgettes sont légèrement à modérément sensibles à l’éthylène de source exogène. Des concentrations minimes en éthylène durant la distribution et le stockage à courte durée sont suffisantes pour accélérer le jaunissement des variétés vertes.

Réponses aux Atmosphères Contrôlées (AC)

Le stockage ou l’expédition sous atmosphères contrôlées ou modifiées ne joue pas un rôle considérable dans la préservation de la qualité des courgettes. Des concentrations basses en O2 (3-5%) retardent le jaunissement des variétés vert foncé et retardent de quelques jours le déclenchement de la pourriture. Les courges zucchini tolèrent des concentrations élevées en CO2 (inférieures ou égales à 10%) mais la durée conservation n’est pas considérablement prolongée. Les concentrations élevées en CO2 (supérieures ou égales à 5%) réduisent la sensibilité au froid des courges zucchini.

DÉSORDRES

Désordres Physiologiques et Physiques

Voir Dégât dû au froid.

Dégât dû au gel. Le dégât dû au gel est initié à -0,5°C (31,1°F). Les symptômes du dégât dû au gel incluent des taches translucides sur la peau tendre ou un anneau externe de pulpe translucide qui, avec le temps, devient brun et gélatineux en apparence.

Les courgettes doivent être récoltées en coupant le fruit de la plante mère et non pas en les arrachant. Les tiges mal coupées constituent un défaut de qualité parce qu’elles favorisent la pourriture.

Les dégâts de meurtrissure, d’abrasion et de compression sont très communs quand les bonnes pratiques de récolte et les pratiques de manutention délicate ne sont pas suivies.

Déshydratation. La perte en eau après récolte des courgettes est un problème sérieux et commun. Juste après la récolte, la perte de fermeté et le desséchement s’aggravent rapidement si les courgettes ne sont pas refroidies jusqu’aux températures appropriées de stockage de courte durée.

Maladies

Les maladies sont une source importante de perte après récolte, surtout quand elles sont couplées aux dégâts physiques et stress dû au froid. Une longue liste d’agents pathogènes bactériens et fongiques causent les pertes après récolte durant le transit, stockage, et au niveau du consommateur. Alternaria alternata, Colletotrichum spp. (Anthracnose), pourritures bactériennes, échaudure à Cladosporium, fissure cotonneuse à Pythium, pourriture noire à Didymella, et pourriture molle à Rhizopus constituent les désordres communs des courgettes.

Considérations Spéciales

Les courgettes sont souvent traitées avec de la cire approuvée ou des huiles pour réduire la perte en eau et les dégâts dus à l’abrasion et améliorer l’apparence.

Les courgettes incluent les courges zucchini, cizelle, chayote, scallopini, courges jaunes à cou droit ou tors, cucuza, pâtisson, cocozelle et courgettes allongées. Les courges zucchini sont considérées les plus sensibles au froid. Certains types peuvent maintenir leur qualité lorsqu’ils sont stockés à des températures un peu plus élevées (7,2°C (45°F)) et sous une humidité relative de 95%. La sensibilité relative des variétés de courgettes (vertes, jaunes, à cou tors et pâtisson) au froid est représentée dans le tableau ci-dessous. Les courgettes ont été récoltées en Juin 1997 d’un champ expérimental de variétés (établi par Manuel Jimenez et Richard Molinar, conseillers de vulgarisation coopérative au centre de recherches de Kearny à Parlier en Californie) et stockées pendant 10 jours à 5°C (41°F) pour évaluer la qualité visuelle et les symptômes de dégâts dus au froid.

Sensibilité au Froid
Basse Intermédiaire Elevée
Supersett, Tigress, Starship, El Greco, Prelude, Gentry, Gemma,BN 95044, BN 95055, Golden Gate, ZS-11 Multipid, Butter scallop, Debutant, Picasso, Rivera, General Patton, Enterprise, Supreme, Counselor, Excel Meigs, Senator, HMX 6704, Golden Rod, Superpik, Elite, Sunburst, Monet, Fortune Golden Dwan III, Revenue, ZS-5

Référence:

Date

Use of Materials

The UC Postharvest Technology Center grants users permission to download textual pages (including PDF files) from this World Wide Web site for personal use or to reproduce them for educational purposes, but credit lines and copyright notices within the pages must not be removed or modified.

Except for these specified uses, no part of the textual materials available on the UC Postharvest Technology Center Web site may be copied, downloaded, stored in a retrieval system, further transmitted or otherwise reproduced, stored, disseminated, transferred or used, in any form or by any means, except as permitted herein or with the University of California's prior written agreement. Request permission from UC Postharvest Technology Center. Distribution for commercial purposes is prohibited.

Links to any of these UC Postharvest Technology Center pages are permitted, but no endorsement of the linking site or products mentioned in the linking page is intended or implied by such a link.

How to Cite

Author(s) names. Initial publication or update date (located at the top). Title. Link to the specific Produce Fact Sheet webpage (Accessed date)

Example: Cantwell, M. and T. Suslow. 2002. Lettuce, Crisphead: Recommendations for Maintaining Postharvest Quality. 

http://ucanr.edu/sites/Postharvest_Technology_Center_/Commodity_Resources/Fact_Sheets/Datastores/Vegetables_English/?uid=19&ds=799 (Accessed January 18, 2014).

Top of page

college-of-ag-logo
plant-science-UCD-logo

Webmaster Email: postharvest@ucdavis.edu